Mot de notre vicaire paroissial

MON PARCOURS DE MINISTERE SACERDOTAL DANS LES DIOCESES DU QUÉBEC.


Mon nom est Pierre Gordiny Verrier, prêtre d’origine haïtienne. J’ai été

ordonné prêtre Le 27 décembre 2007 dans une matinée ensoleillée à

9h du matin dans la Cathédrale de Port-au-Prince qui n'est plus là

aujourd'hui à cause du séisme de 12 janvier 2010 et je suis arrivé au

Québec en février 2010. À peine arrivé au pays, le temps de

m’acclimater avec l’hiver et de m’adapter à la culture québécoise.

L’Esprit- Saint m’a choisi pour aller en mission dans la plus grande

région du Québec qui est l’Abitibi Témiscamingue. Là, où j’ai vécu huit

ans de ministère pastoral dans le diocèse d’Amos.


Pour moi, Le sacerdoce est un engagement qui ne dépend de personne

Dieu le maitre de la moisson fait ce qu'il veut. Il a choisi d'embaucher

l'ouvrier qui lui fait plaisir pour l'engager à sa vigne. C’est pourquoi il est

difficile à quelqu'un de choisir d'être prêtre ou de choisir l’endroit où l’on

peut aller en mission, s'il n'avait pas reçu cette vocation de Dieu. Il

pourrait être prêtre selon lui mais pas selon le cœur de Dieu. Avant mon

ordination, je n’ai jamais pensé qu’un jour le seigneur m’envoie travailler

dans un coin si reculé du Québec et je dois vous dire que c’était ma

plus belle expérience comme prêtre. Lorsque j’étais arrivé à Amos, je

pensais que j’étais arrivé dans une autre province à cause de la

distance de Montréal à Abitibi-Témiscamingue. Bref ! Mon parcours

sacerdotal au diocèse d’Amos m’a permis de connaitre en partie toute

la région abitibienne. J’ai vécu quatre ans à Val d’or puis 4 ans dans 4

autres paroisses plus au Nord de la région. Puis, l’Esprit Saint m’a

encore appelé de travailler dans un autre diocèse qui est Montréal.


C’est pour moi une grâce de travailler ici et dire au Seigneur de me

mettre au service de mes paroissiens,iennes et surtout du diocèse. Je

suis arrivé dans l’Archidiocèse de Montréal, en septembre dernier

nommé vicaire à la paroisse St François de Sales à Laval et je viens

d’être nommé aux paroisses de St Donat et de Notre Dame des

Victoires.


Je dis un grand merci au Seigneur de m'avoir choisi à nouveau pour

être vicaire, le berger de son troupeau dans les deux paroisses du

diocèse de Montréal. Et je profite de l'occasion pour vous remercier de

tout cœur de m’avoir accueilli chaleureusement dans votre paroisse

comme vicaire. Comme au jour de mon ordination j'ai répondu

affirmativement, librement et positivement Mgr Christian Lépine sous la

mouvance de l'Esprit Saint pour encore s’adonner, s’engager

courageusement à mon ministère pastoral dans 2 paroisses

respectives: «Tout seul, sans vous je ne réussirai pas .Mais avec vous,

plus mon ministère pastoral sera moins difficile. Avec votre

collaboration, plus on pourrait relever nos défis. Pour finir, je vous

demande de prier pour moi.»


Je vous laisse avec cette petite prière inspirée par moi-même.


NOTRE DAME DES VICTOIRES

Tu nous soutiens dans nos peines

Tu nous guéris de nos peurs

Tu nous conduis vers Jésus

Tu nous prends toujours par la main

A travers nos déboires et nos doutes

Tu nous soulages de nos souffrances

Tu nous donnes ton Fils Jésus

Qui nous désaltère de son sang précieux

Pour refaire nos forces.

Tu ne cesses d’intercéder pour nous

Car tu connais mieux que nous Jésus

Tu lui demandes toujours d’être à nos côtés.

Qu’il est beau de chanter,

Pour toi des cantiques mélodieux. Amen !


Abbé Pierre Gordiny Verrie

image97

LA PAROISSE

LES BÉNÉVOLES

Section en développement

 Section en développement

La Chorale

image98

Section en développement

l'icône de St-Charbel

image99

La Paroisse Notre Dame des Victoires expose l'icône de Saint Charbel offerte à l'église 

LA FRIPERIE

image100

La friperie, projet d’économie sociale, est ouverte tous les jeudis de 10:00 à 16:00.   

Si vous avez des articles en bon état : vêtements, et autres dons…

Vous pouvez nous les apporter: 

À l’église du mardi au samedi à 15hr 50 et le dimanche à 9hr 45 

Au presbytère du mardi au jeudi de 9 à 16hrs


LES MESSES FAMILIALES

image101

Les messes familiales auront lieu le troisième dimanche de chaque mois. Après la messe, les paroissiens et leurs familles se rassemblent pour un petit goûter préparé par les paroissiens qui le désirent. 


Les messes familiales et les autres activités des paroissiens sont annoncées sur la page Facebook de la paroisse. 


Pour suivre les nouvelles de la paroisses, aimez  notre page Facebook en cliquant sur le bouton ci-dessous

Les intentions de prières

image102

Désirez vous offrir une messe ou une intention, veuillez s'il vous plait cliquer sur le bouton ci-bas

Saint Charbel

Biographie du Saint

  

Saint Charbel né en 1828 et mort en 1898 à l’âge de 70 ans est un prêtre et moine-ermite libanais de l’église maronite (Chrétien catholique du Moyen-Orient). Sa vie sainte était conclue par 23 ans de vie érémitique. Après sa mort des prodigues autour de sa tombe mèneront les autorités ecclésiastiques à ordonner une première exhumation en 1899. Son corps se trouva intact et souple sans la moindre décomposition. Quelques semaines plus tard une nouvelle exhumation est autorisée en présence de plusieurs médecins qui constatent un liquide ayant une odeur de sang frais soudant les pores du saint moine. On emmure le nouveau cercueil derrière une paroi maçonnée. 


Trois autres exhumations officielles seront ordonnées par Rome : en 1927, en février et août 1950. À chaque exhumation le corps du Saint conservait toujours sa souplesse avec la présence du liquide. 


Le procès de béatification a duré 40 ans s’appuyant sur deux miracles de guérison complète devant le tombeau parmi de nombreux autres attestés. Le 5 décembre 1965 le serviteur de Dieu Charbel est béatifié par le pape Paul VI en la Basilique Saint-Pierre de Rome.


Des guérisons complètes devant son tombeau ont appuyé son procès de canonisation qui a duré 12 ans après lequel le Bienheureux Charbel est canonisé le 9 Octobre 1977 par le pape Paul VI en la Basilique Saint-Pierre de Rome. 

Le monastère de Saint Maron où se trouve le tombeau de Saint Charbel ainsi que le petit ermitage où le saint a vécu jusqu’à sa mort à Annaya-Liban sont devenus des lieux de pèlerinages. Les miracles de Saint Charbel sont nombreux même à l’extérieur du Liban. Des églises et des lieux religieux lui sont consacré en Europe, Afrique et les Amériques. Au Canada plusieurs églises lui sont consacré à Ottawa, Missisauga et Sainte-Julienne (Québec)

L'icône de Saint Charbel exposée à la Paroisse Notre Dame des Victoires à Montréal
L'icône de Saint Charbel exposée à la Paroisse Notre Dame des Victoires à Montréal

LA FRIPERIE

Projet d'économie sociale

  

Notre église qui est érigée depuis près d’une centaine d’années est un véritable monument. Elle est un phare « spirituel » dans un monde qui tend à perdre ses repères. Mais la diminution de la fréquentation aux offices religieux engendre la diminution des dîmes et des dons offerts par nos paroissiens. Même les lampions ne brulent presque plus! En d’autres mots, l’Église qui, normalement vit par les dons de ses fidèles, n’arrive plus à joindre les deux bouts et accumule les déficits d’année en années. Cette Église qui autrefois aidait les plus démunis, aujourd’hui se retrouve dans une situation financière très précaire, au point de douter de sa propre viabilité.


C’est pourquoi l’Église doit se réapproprier ce qu’elle a fait depuis toujours et qu’elle a laissée tomber au profit des autres organismes caritatifs, le domaine de la charité auprès des plus pauvres. La mission de l’Église depuis le début de son existence a toujours été de propager l’Évangile mais aussi de venir en aide aux plus démunis de la société. 


Le projet de friperie à Notre-Dame-des-Victoires a pour but de donner la chance aux personnes de se procurer des biens de consommation à faible coût, générer des revenus pour ensuite en faire profiter les moins nantis de notre société. Les premiers à en bénéficier sera bien entendu l’organisme « Le Pont », locataires à l’étage du presbytère puisque le toit coule comme un panier percé. Une partie des revenus de la friperie servira à la réparation du toit, assurant ainsi le confort et la sécurité de nos locataires. L’autre partie des revenus sera redistribué sous forme de dons à des organismes locaux.


C’est un beau projet d’économie sociale qui valorisera le travail de nos bénévoles et qui permettra aux personnes les plus démunies de se procurer des biens essentiels à des prix dérisoires. Cela aura aussi un effet de rayonnement de la paroisse dans le quartier.

image103